Les Grands Voisins, quartier-Labo éphémère créatif à Paris

Une idée

A la base il y a une friche en attente de projet. Une grande friche puisqu’il s’agit de l’ancien hôpital St Vincent de Paul à Paris.

Une idée : faisons confiance à un collectif « mature et responsable » pour un projet collectif et éphémère c est le postulat, mais utile à l’invention de la ville, l’urbanité durable et inclusive de demain. En quelques sortes un quartier basé sur le « faire ensemble ».

Une ville plus mixte, une ville plus durable, une ville plus humaine et aussi oui, oui plus productive et inventive. agile dirait-on. Le quartier éphémère est né : Les Grands Voisins.

Peu de territoires, échaudés par les « squat » ou autres « ZAD » sont prêts à ce type d’expérience qui ne peut naître que sur la base d’une confiance réciproque.

Un quartier éphémère

 

Plan d'entrée du quartier Les Grands Voisins
Plan d’entrée du quartier Les Grands Voisins mais également avec les voisins de l’extérieur, de la ville donc. Découverte de ce qu’ils sont de ce qu’ils sont capables de faire et d’inventer, de tester. Car ici on est dans le #Faire et dans la responsabilisation.

Les Grands voisins, ce sont plusieurs espaces liés entre eux car sans frontière et qui incitent aux découvertes des… voisins. 

Un collectif de collectifs, d’entreprises, d’associations, de lieux,’ateliers,…

Il existe cependant une structure chapeau animée notamment par l’association Yes We Camp qui permet de tenir le fil conducteur du quartier et d’assurer le lien, fort avec la collectivité et même ce qui est vraiment intéressant, avec l’entité en charge du projet d’aménagement futur (et définitif) du quartier. Sachant que la confiance est telle une fois observées les réalisations engagées, que le futur projet en sera un peu modifié. Ce labo qui tente, qui teste, a la grande qualité de faire émerger des réalisations immédiatement applicables ailleurs.

Vivre ensemble oui, mais surtout FAIRE ensemble

Aux Grands Voisins on est frappé de voir se croiser les grands boubous et les bobo 😉 Autrement dit le vivre ensemble ça peut marcher autour d’un projet et de responsabilisations.

le quartier, terrasses, bâtiments à thèmes, ateliers...
le quartier, terrasses, bâtiments à thèmes, ateliers…

Certains y vivent un temps car il y a aussi de l’hébergement, beaucoup y travaillent dans l’espace de coworking, y cultivent dans les jardins urbains qui poussent partout, y animent des ateliers, des conférences… on y apprend donc.

Il y a un peu de l’expérience de l’Université hors les murs de Vincennes créée en 1968 et qui, probablement moins pragmatique, avait pourtant ouvert les portes de ces nouvelles transversalités. Un café vaut un euro ou… 15mn de travail 😉 pragmatique et responsable.

Le lieu rappelle aussi les jardins solidaires ou ouvriers, les ateliers des peintres où on inventaient l’impressionnisme, rejetés par le Grand Palais.

Bref il y a le terreau de quelque chose. Quoi? c’est l’avenir qui le dira mais il essaimera et ce ne peut être que très utile car les « habitants » de ce quartier sont tout sauf des utopistes et des friches telles que St Vincent de Paul, il en existe partout.

Et le développement économique territorial là dedans?

La grande matière inutilisée par le développeur territorial on ne le dira jamais assez, ce sont les femmes et les hommes du territoire… Curieusement oui les territoires inventent leur développement, notamment économique, sans mobiliser « réellement » les énergies qui se débattent souvent bien seules,

Ces femmes et ces hommes qui tentent la création de réseaux, de lieux de coworking, de fablab,… en regardant de loin on peut le dire aujourd’hui, en ignorant même les « décideurs » qui planifient sans eux leur avenir, souvent sans impact d’ailleurs si ce n’est la construction de bâtiments et de nouvelles structures, avec de nouveaux labels…

Sur tous les territoires vous verrez en regardant de près un projet qui « galère » avec peu de moyens et u

La Ruche Paris coWorking et incubation de projets eco sociale et solidaire
La Ruche Paris coWorking et incubation de projets eco sociale et solidaire

ne communauté qui se démène… et se fatigue, à l’ombre d’un superbe lieu de type loft ou ancien bâtiment, pour faire « communautaire » équipé par la collectivité qui a voulu bien faire mais qui a oublié… l’humain.

Les Grands Voisins c’est en quelque sorte une ville qui a osé faire confiance. osé déléguer, osé inciter les rapprochements… Elle ne le regrette pas!

Les migrants hébergés par les structures d’urgence du quartier peuvent apprendre le code et même être accompagnés dans un lieu d’incubation d’entreprises comme La Ruche qui y ouvre un nouveau lieu sous les toits. Ce sont des migrants mais ce pourraient être des jeunes de quartiers prioritaires. C’est la puissance de cet écosystème qui rend les choses possibles.

Ca n’est pas du rêve, ça n’est pas facile, ça n’est pas de la communication c’est oser appuyer les initiatives. 

Pour finir en beauté ou plus précisément en images, une belle vidéo de Yes We Camp l’association qui gère la complémentarité de l’ensemble sur le site

Share:

More Posts

Send Us A Message

Follow Us

© 2019 All Rights Reserved

small_c_popup.png

Let's have a chat

Learn how we helped 100 top brands gain success.