Une vie pour un territoire sans FrenchTech ?

Votre territoire n’est pas FrenchTech ?

Pas de drame, vous avez encore un avenir, un bel avenir d’ailleurs, comme tous les territoires que l’urgence pousse à agir en collectif et pragmatique.


Vous êtes juste « condamné »… à être agile et à agir collectif en mobilisant largement dans et autour de votre territoire.


Tout d’abord qu’est ce que FrenchTech? Une démarche nationale de valorisation de la filière digitale française. Elle se caractérise par des actions collectives, de la communication à l’international notamment (salons…).
Elle impose la mise en place, de façon participative et avec le portage d’entreprises, d’une stratégie à moyen et long termes qui favorisera l’émergence d’une filière (de statups du numérique en général ou bien d’une filière spécialisée), la création d’un « bâtiment Totem » véritable siège social, lieu de bouillonnement de cette nouvelle filière. Un label et une démarche plutôt innovante pour l’Etat, conscient de la nécessité absolue de mobiliser les entreprises dans le développement économique des territoires.

Ce qui s’applique aux « métropoles » FrenchTech concerne cependant tous les territoires…

Vous me direz donc que FrenchTech n’est présent que sur les « territoires » labélisés ? Bien entendu… non!

FrenchTech est un label ouvert. Chaque acteur agissant au bénéfice de la croissance de la filière numérique française et ce même au fin fonds de la Lozère (au demeurant pour le connaitre, territoire dynamique), a le droit de s’afficher dans cette dynamique qui se veut ouverte et collaborative. Les startups si elles sont souvent concentrées, sont tout de même réparties sur le territoire national. Certaines s’épanouissent même en ruralité. 80% des cadres déclarent vouloir vivre en province, votre territoire a donc ses chances, moyennant tout de même quelques efforts…

Lancement FrenchTech Eurelienne
FrenchTech Eurelienne

L’affichage du label est donc possible sans même être candidat à ce label ou en étant candidat « malheureux » au label. L’expérience de l’Eure et Loir est ainsi très intéressante. Ce territoire, porté par le Département a fait émerger une dynamique dont l’intensité a dépassé certaines villes candidates retenues. Chartres était candidate au label FrenchTech « beauty » du fait de sa filière luxe mais c’est en fait sa dynamique dans la E-Agriculture, qui s’appuie notamment sur le label et le logo FrenchTech décliné en Eurelienne FrenchTech, qui lui permet d’afficher une vraie dynamique. Elle a obtenu récemment par exemple l’implantation d’un accélérateur du Crédit Agricole Le Village by CA dans ses propres locaux jouxtant le lycée agricole. Une nouvelle formation digitale / agriculture est née, des évènements autour de la E agriculture s’y déroulent… une filière nait. Sans label.

Alors pourquoi le label FrenchTech ?

Principalement pour permettre aux acteurs entreprises de se mobiliser et de prendre d’une certaine façon le leadership dans la stratégie mise en place pour faire émerger une filière créatrice de valeur sur place. En effet, force est de constater que trop souvent encore ces stratégies sont du seul ressort des acteurs publics. Ces derniers ne mobilisent souvent les entrepreneurs que pour leur demander de témoigner de leur « bonheur » d’avoir choisi tel ou tel territoire. L’état, conscient du déficit de participation des entreprises dans ces stratégies et de l’importance de cette présence active, en a fait un critère clé pour l’obtention du précieux label.

Les acteurs publics candidats au label ont donc été poussés à revoir de façon plus participative, leur stratégie. Une bonne chose donc car au final c’est, me semble-t-il, pour avoir vécu de l’intérieur deux démarches FrenchTech dont une que j’ai initié, c’est cette dynamique collective qui fait la réussite si excitante de la démarche.

Votre " FrenchTech LOCAL" sera collectif ou ne se fera pas
Votre « FrenchTech LOCAL » sera collectif ou ne sera pas

La participation et la communication collective portée par les entreprises et autres acteurs de la filière de façon volontaire génèrent des synergies et une complémentarité entre d’une part la stratégie de territoire et d’autre part l’expression des attentes par les entrepreneurs comme les territoires n’en ont pas connu depuis… fort longtemps. Les gaulois de l’université, de l’entreprise, des fédérations professionnelles, des médias, des associations étudiantes et de logiciels libres par exemple… tous unis.


montrez leurs un romain et vous unirez les gaulois…


 

Le romain dans ce cas c’est plutôt un objectif : le label FrenchTech.

Hors des métropoles FrenchTech et des agglomérations labélisées, pas de salut ?

Le label ne fait pas le développement du territoire, c’est la stratégie et l’intelligence (collective) de votre démarche qui y parviendront. Alors pourquoi ne pas vous engager dans votre FrenchTech local ?

Comment me demanderez-vous ?

C’est très facile en réalité, il suffit de faire comme si… Il faut tout de même comprendre les ficelles de la mobilisation d’un territoire et accompagner les dynamiques initiées mais au final il faut une stratégie que je qualifierai de « à la hussarde ». La fin  (les emplois et l’attractivité de votre territoire) justifiant les moyens.

1. Mobiliser largement les bonnes volontés et les compétences

La stratégie du territoire doit être participative et donc mobiliser largement les acteurs.

Stratégie
Avant tout : Une stratégie fédératrice

Elle doit aller chercher les acteurs des agglomérations voisines qui ont compétence sur votre territoire, vous êtes la Ferté-Bernard en Sarthe ? qu’est ce qui vous empêche de contacter les associations et réseaux du Mans et de Chartres ? de rencontrer les décideurs régionaux du numérique, etc…

Réunissez les entrepreneurs qui souhaitent s’engager pour leur territoire, vous serez surpris de ce qu’ils peuvent faire pour vous… et donc pour eux.

2. Nommez votre programme et packagez-le

et engagez-vous dans un FrenchTech version festival Off, en plus agile, plus rapide, au final très visible sur votre territoire et dans les territoires voisins.

French… Tech c’est aussi La Ferté.Tech, Sète.Tech, Sarthe.Tech,…

3. hébergez-le dans un lieu à l’image de la communauté créée, votre lieu Totem FrenchTech

Et vous le verrez, l’idée d’un lieu qui hébergera toute cette nouvelle communauté (que vous aurez soin de rassembler en une offre en ligne visible) émergera, vous pourrez l’accompagner en veillant à toujours faire porter ce lieu par des collectifs d’entrepreneurs, des écoles, des makers (FabLab)… car ce lieu vivra aussi le soir, le midi… voir certains week-ends.

totem FrenchTech
Votre bâtiment Totem FrenchTech : le lieu qui VOUS ressemblera

Il sera le lieu Totem de votre FrenchTech à vous !

4. Passez à la phase : pôles d’excellences, clusters…

Restera à identifier vos thèmes de prédilection, vos futurs clusters ou filières c’est à dire les spécialités qui réuniront le plus d’acteurs porteurs sur votre territoire et dont vous pourrez appuyer l’émergence et le développement par quelques outils et opérations types. Filière Silver économie? Tourisme? sports nautiques?… Ces filières permettront à votre territoire de rayonner bien au-delà de ses frontières tout en confortant sa position de terre d’implantation, d’innovation, de bouillonnement d’idées, propice à attirer les jeunes entreprises.

Un FrenchTech à votre dimension mais attractif

Nous y sommes bien, votre FRENCH(local)TECH sera, à votre niveau mais sans rougir le moins du monde, prêt à créer de l’emploi et à booster cette fameuse attractivité dont on ne dira jamais assez qu’elle ne se décrète pas mais se construit.

Bien entendu votre filière ne sera pas constituée que de startups, elle sera constituée d’un collectif d’entreprises, de porteurs de projets, d’étudiants, d’enseignants-chercheurs, de journalistes, de décideurs politiques, d’influenceurs, de résidents télétravailleurs, de votre diaspora présente en France et à l’étranger… et n’en sera que plus riche et durable.

lancer votre territoire dans l'aventure ?
lancer votre territoire dans l’aventure ?

Pour échanger sur ce thème ou bien tout simplement par ce que vous voulez vous lancer dans l’aventure pour votre territoire ?

Laissez-moi un mot sur ce site ça me fera plaisir 😉

Loïc Richer.

Share:

More Posts

Send Us A Message

Follow Us

© 2019 All Rights Reserved

small_c_popup.png

Let's have a chat

Learn how we helped 100 top brands gain success.