Un apéro Twitter >> soirée de rencontres pour les actifs du territoire

L’apéro Twitter comme outil de développement territorial ?

Lorsqu’il y a trois ans, j’ai imaginé une stratégie de mobilisation de la filière numérique sur mon territoire j’ai tout d’abord et de façon totalement informelle organisé des soirées « apéro Twitter » dans différents bars puis lieux de la métropole.

En parallèle je rédigeais le mémoire de ma Validation des Acquis de l’Expérience pour un Master Développement Territorial et Numérique à l’Université de Toulouse. J’avais hésité à parler de stratégie pour quelque chose d’aussi futile que des soirées Twitter… Mais en fait je persiste et je signe. Une soirée Twitter est bien une partie intégrante possible pour une stratégie de mobilisation de territoire

Qu’est-ce que c’est qu’une soirée Twitte ?

Simple. Un rassemblement dans un bar des personnes qui tweetent sur un territoire. Bref, des gens qui se croisent , se retweetent, se lisent, mais ne se connaissent pas forcément.

Moins format « foule » que les fameux apéro Facebook, disons plutôt constitués d’influenceurs, de passionnés de numérique, de médias…

On ne parle pas précisément d’économie vous l’avez compris, nous n’en sommes pas encore là. Nous mobilisons, nous identifions, nous créons du lien et de l’envi de faire ensemble.

Comment on organise ce type de soirée?

Facile, il faut d’abord avoir une utilisation de Twitter qui nous amène, nous-même, à connaitre et croiser beaucoup de twittos (c’est ainsi qu’on nomme une personne qui tweetent, même si Bernard Pivot préfère les « twitteurs » plus francophone j’avoue.

Quel format, quel outil ?

Ensuite il faut utiliser un outil de type Twapero.com qui vous permettra d’organiser, de diffuser, d’enregistrer les inscriptions, d’éditer les badges des présents…

Choisissez un bar sympathique et évitez de faire s’asseoir les participants, ils ne pourront se parler et tourner de groupe en groupe.

Il faut également persévérer car les choses ne fonctionnent pas toujours du premier coup. L’objectif est avant tout de se retrouver et d’échanger autour d’un verre dans une ambiance sympathique. Après viendront les projets.

A un rythme mensuel vous constituerez ainsi une communauté libre et ouverte qui se renouvelle et identifierez également, ou pas, qui souhaite aller plus avant et participer avec vous à la mobilisation de son territoire.

Rien n’interdit de prévoir quelques animations, thèmes pour une soirée.

L’intérêt majeur de ce type de soirée est son caractère convivial. Faire du développement territorial en mode convivial, c’est aussi cela la transition dans le développement territorial.

Bien évidemment cette approche fonctionne plutôt dans une aire urbaine que sur un territoire rural ou on aura soin de mobiliser les réseaux existants, à ne pas opposer avec le projet, tels que les associations d’entrepreneurs, de commerçants, les acteurs culturels…

Mettez à profit les opportunités qui se présentent

Le lien avec les acteurs de la culture peut aisément se faire à ce stade qui je le rappelle n’est pas encore dédié au développement économique.

L’opportunité s’est présentée d’inviter Bernard Pivot récent auteur d’un livre sur Twitter : « Les Tweet sont des chats » et qui la veille se produisait sur la scène du festival Les Chimère au pieds de la Cathédrale du Mans. C’est bien pare ce que la Ville du Mans est très présente sur Twitter (allez voir l’excellent travail de Brigitte GLON qui administre « @LeMansUneMarque ») que ce contact est donc cette participation ont été rendus possibles. Vous avez bien un festival sur votre territoire? organisateur, artistes, invités sont sur Twitter? A vous d’inventer votre buzz!

De ces croisements fructueux entre culture et entreprises, au bénéfice certain de l’attractivité, nous reparlerons.

N’hésitez pas à me faire vos retours 😉 sur Twitter : @loicricher

Share:

More Posts

Send Us A Message

Follow Us

© 2019 All Rights Reserved

small_c_popup.png

Let's have a chat

Learn how we helped 100 top brands gain success.